Prochains événements

25-11-2014
Jusqu'où ira la Turquie d'Erdogan?
27 rue de la Procession, 75015 PARIS

28-11-2014
Towards COP21: The South Korean Perspective
CDC Climat, 47 rue de la Victoire 75009 Paris (Salle Jamming)

Powered by Dailymotion

 

Déficit budgétaire, taux d'épargne et taux d'intérêts

Cet article de William Gale et Peter Orszag est une analyse théorique critique de la politique budgétaire menée par G.W. Bush depuis 2000.

Ce texte apporte un nouvel éclairage sur la question, déjà largement abordée dans la littérature économique, du lien entre déficit budgétaire, épargne nationale et taux d'intérêt. Derrière l'approche théorique, c'est l'enjeu politique de la question qui est traité. Les auteurs, William Gale et Peter Orszag (Brookings Institution), défendent en effet une optique plus critique de la politique budgétaire américaine qui, selon eux, serait excessivement expansionniste. Dans cet article, ce n'est pas tant le caractère opportun ou non de l'activisme budgétaire de la première administration Bush entre 2001 et 2004 qui est relevé, que le préjudice qu'il porte à l'économie américaine du fait de la dégradation induite des finances publiques courantes et futures et de l'impact de cette dégradation sur la croissance américaine. Ce texte a été rédigé en décembre 2004.

Lire le texte en anglais (pdf-182k)

Haut de page

 

Abonnez-vous à
notre newsletter


Mon espace

Bienvenue

Déjà inscrit ?
Se connecter

:
Mot de passe perdu ?