Prochains événements

29-04-2014
Shipped or piped: can shale gas secure EU supplies ?
Conseil Central de l'Economie - salle 6 - 20 avenue d'Auderghem - Bruxelles - metro Schuman

15-05-2014
Etats-Unis et Moyen-Orient : la désillusion est-elle inévitable?

Powered by Dailymotion

 

paugam

Après Cancun : la double crise de l'OMC

Jean-Marie Paugam in Revue du Marché Commun et de l'Union Européenne, avril 2004.

Lire le texte intégral (pdf-50k)

Résumé

L'effort de relance du cycle de Doha doit reposer sur un minimum de compréhension, partagée entre membres de l'OMC, des causes de l'échec de Cancun. Pourtant, les grilles de lecture respectives du Nord et du Sud continuent à demeurer distinctes. Lecture en termes de crise de croissance d'un côté : les pays développés concentrent leurs efforts sur l'amélioration de la gouvernance de l'OMC et l'ajustement du degré d'ambition de sa mission normative. Lecture en termes de crise de confiance de l'autre : les pays en développement demeurent sceptiques face au paradigme théorique du libre-échange pour le développement et, doutent empiriquement que les négociations de Doha répondront prioritairement à leurs demandes. Ces deux lectures sont simultanément justes. La crise d'adolescence de l'OMC est à la fois une crise de croissance du système et une crise de confiance dans le système : les deux dimensions doivent donc être abordées de concert pour espérer relancer réellement l'agenda de Doha. Réconcilier les grilles de lecture, reconnaître la double crise du système commercial multilatéral est un préalable pour reconstruire un consensus global sur le rôle de l'OMC dans la coopération économique internationale.

Haut de page

 

Abonnez-vous à
notre newsletter


Mon espace

Bienvenue

Déjà inscrit ?
Se connecter

:
Mot de passe perdu ?