Upcoming Events

23-09-2014
Présentation de Ramses 2015 : Le Défi des Émergents
Ifri Paris, salle de conférences

08-10-2014
Où trouver la croissance en Afrique ?
Société générale

Powered by Dailymotion

 

Andreas MEHLER et Christian VON SOEST

La politique africaine de l'Allemagne : quelles convergences avec la France ?

Note du Cerfa n°92, janvier 2012

Download the document

Download the document

Si la concertation entre la France et l’Allemagne constitue une priorité en matière de politique étrangère, la politique africaine, en revanche, échappe largement à cette règle : dans ce domaine, l’Allemagne et la France ont en effet plutôt eu tendance à s’éloigner l’une de l’autre.

La politique africaine de l’Allemagne a changé ces cinq dernières années : la nouvelle stratégie pour l’Afrique du gouvernement fédéral met l’accent sur les aspects économiques de la collaboration avec l’Afrique et doit favoriser une attitude plus cohérente du gouvernement fédéral sur ce continent. Toutefois, la politique africaine de l’Allemagne s’inscrit toujours dans une tradition clairement identifiable : poids déterminant des forums internationaux et choix résolu du multilatéralisme, portefeuille très large et multitude d’acteurs engagés dans la coopération au développement, ce qui semble démesuré au regard de l’importance politique toujours minime du continent voisin dans les relations extérieures.

Les tensions dans les relations avec la France, déjà très perceptibles il y a quelques années, sont devenues encore plus fortes. La France donne l’image d’un pays enfermé dans une politique de grande puissance dépassée, toujours prêt à intervenir militairement et incapable de mettre fin aux relations douteuses qu’entretient sa classe politique avec les dirigeants africains, si bien que son attractivité en tant que partenaire tend aujourd’hui à être à peu près nulle en Allemagne. La capacité d’action militaire et diplomatique de la France est cependant unanimement saluée.
                                                                       
Les événements qui ont marqué le début de l’année 2011, en particulier l’intervention en Libye (les avis divergent concernant la Côte-d’Ivoire), ont convaincu que le contenu des politiques française et allemande, de même que les méthodes communément utilisées pour les imposer, étaient très difficilement compatibles.

Page top

 

Subscribe to our
newsletter


My portfolio

Welcome

Already registered?
Log in

:
Forgotten password?